Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Blog de Bagatelle

Articles récents

Comment répartir l'embu ?

18 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Astuces et techniques

Les néophytes en couture, rencontreront assez rapidement ce terme, voir même cette réalité en couture : on doit parfois coudre ensemble des pièces de tissu qui ne font pas exactement la même longueur.

 

Moi je rencontre souvent le problème avec l'intérieur des jambes de pantalon.

 

Exemple en image :

 

 

embu-001bis-copie-1.jpg

 

 

Voilà, je pose une jambe sur l'autre.
Je mets des épingles aux extémités. Et je constate l'inconstatable : ça ne fait pas le même longueur !

Ma prof de couture me l'a certifié : c'est normal, et pour résoudre ce problème, il va falloir "répartir l'embu".

 

On va partir du principe qu'on a un excédent de matière et qu'il va falloir le répartir sur toute la longueur de la jambe.

 

On va donc ramener le tissu du dessus sur son alter égo (au tissu) du bout des doigts : 

 

embu-002.jpg

 

Et on va placer des épingles.

 

embu-005.jpg

 

 

Sur la photo du résultat final avant de coudre, on peut clairement voir les petites bosses de tissu (mon tissu n'est pas plat).

 

A la fin on a bien réparti, et on va pouvoir coudre tout ça.
Attention pour la couture de toujours s'aider de sa main pour répartir là encore l'excédent de tissu, sinon, il va arriver juste avant l'épingle et la couture ne sera pas réussie.

ça veut dire quoi "l'embu" ?

18 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Lexique

Pour les néophytes en couture, par toujours évident de connaître et de comprendre les termes techniques.

 

Aujourd'hui dans l'atelier des tissus, on s'intéresse à un terme pas très très joli : "l'embu" !

 

Si vous êtes débutante, ne vous est-il jamais arrivé de vous dire : j'ai plus de tissu d'un côté que de l'autre, comment je fais pour coudre ça ?

 

Ben, voilà, c'est le principe de l'embu.

 

embu 001bis-copie-1

 

 

En gros ça donne un peu près ce qui est sur la photo.

On ne faut pas en avoir trop, sinon, ça pose des problème, sans ça, on le réparti avec des épingles.

 

Vous souhaitez plus de détails : retrouvez un article sur la répartition de l'embu dans la catégorie : "trucs, astuces et techniques".(ou juste au dessus par ordre chrono)

 

Comment répartir l'embu ?

 

Comment corriger la forme de l'emmanchure d'un corsage/top sans manche ?

16 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Astuces et techniques

 

 

Vous est-il déjà arrivé de vous rendre compte au premier coup d'oeuil que quelque chose cloche avec votre futur corsage/top/bustier ?

 

En tout cas moi, c'est ce qui m'est arrivé au moment où j'ai essayé ce petit heut que j'étais en train de me faire :

 

 

emmanchure-004.jpg

 

 

ça aurait pu être top, ça aurait du être top, seulement voilà, ça déscendait déjà trop sur les épaules.

 

Il me venait à l'esprit, une envie de tout couper, un peu comme ça...

 

emmanchure-004bis.jpg

 

Si vous voyez ce que je veux dire...

 

Hé bien, ça tombait bien, puiqu'il exsite une technique qui consiste exactement en ça. Et je vais donc pouvoir vous la montrer en photo !

 

En somme un vrai plus pour donner exactement la forme que l'on souhaite à ses vêtements !

 

Première étape : le coup de crayon

 

Face au miroir, on trace la ligne que l'on souhaite obtenir.

 

emmanchure-008.jpg

 

ça donne ça :

 

emmanchure-007.jpg

Deuxième étape : on coupe !

 

On met le vêtement sur le plan de travail. on le place bien pour avoir l'avant et le dos.

 

emmanchure-009.jpg

 

On prends ses ciseaux et on coupe le petit bout.
On sait qu'on ne rique pas grand chose : c'est tout petit de toute façon...

 

emmanchure-010.jpg

 

Etape 3 : la symétrie

 

 

Pour le faire en symétrie : car ilnous reste un côté à couper, on garde la chute de tissu et on l'applique de l'autre côté.

 

 

emmanchure-013.jpg

Et on coupe !

 

Etape 4 :

 

On corrige le patron.
Si on est satisfait du résultat... ce qui fut absoluement mon cas, on applique la chute de tissu au paton, et on coupe.

 

 

emmanchure-014.jpg

On trace au crayon : 

 

emmanchure-015.jpg

 

 

On coupe et on a notre résultat final !

 

emmanchure-016.jpgEt voilà !

A vous de jouer maintenant !

ça veut dire quoi surfiler ?

16 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Lexique

Quand j'ai débuté en couture, j'étais dans un cours où toutes les dames avaient déjà une machine, et quelques notions de couture.

 

Moi, tout ce que j'avais jamais cousu, je l'avais fait à la main.

Quand la prof m'a demandé de surfiler le tissu, je me suis donc demandé : ça veut dire quoi ça surfiler un tissu ?...

 

 

C'est quoi le surfilage ?

Le surfilage est un zig zag (plus ou moins) de fil, qui se fait avec une machine à coudre, ou une machine... à surfiler.

 

ça sert à quoi ?

Surfiler, ça sert à ce que le tissu ne se défasse pas...

Car quand on le coupe, le tissage se défait... DOnc pour ne pas que nos vêtement partent en lambeaux... ou en fil, on surfile !

 

Comment surfiler ?

Pour surfiler correctement, c'est comme tout, un peu d'exercice et d'expérience est tout de même nécessaire. Mais glogalement, ça va très vite...

 

Il faut en premier lieu règler sa machine (pour une machine à coudre) afin d'avoir un surfilage assez serré. Moi je la règle sur 1.5.

 

Ici par exemple, j'ai surfilé trop large.

 

 

surfilage parmenture

 

Ensuite il faut que l'aiguille pique alternativement à l'intérieur et à l'extérieur du tissu. Pour l'extérieur du tissu, il faut que ce soit le plus près possible du bord.

 

Là ça va déjà mieux.

 

montage-pantalon-028.jpg

 

Enfin, pour accéder au grand luxe, le surfilage des surfilages, il faut s'acheter une machine exprès pour ça... et là, à nous les finitions professionnelles, à nous la grosse frime !

 

Et voilà ! à vous de jouer !

ça veut dire quoi couper le tissu dans le droit fil ?

14 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Lexique

L'une des choses les plus essentielles en couture, c'est d'avoir connaisance du sens du tissu.

 

Il existe deux méthodes de coupe : la coupe dans le droit fil, et la coupe en biais.

Pour le moment, nous nous contenterons du droit fil.

 

Un tissu comme son nom l'indique naît d'un métier à tisser.

Sur ce métier à tisser, les fils vont se croiser dans deux sens perpendiculaires : un sens horizontal, et un sens vertical.

Le sens vertical correspond à la llisère du tissu.

C'est aussi le droit fil.

Le "droit fil" c'est donc avant tout un sens.

Pour bien visualiser, rien ne vaut le fait de se mettre à la place de la personne qui tisse (ou de la machine...).

 

 

metier-a-tisser.jpg

 

Sur un patron, le droit fil est toujours indiqué en plus des lignes de découpe, des pinces et autres....

 

Comme par exemple ici sur la manche de base :

 

shema-manche-12.png

 

 

Le droit fil se trouvera lui aussi à la vertical sur nos vêtement : par exemple l''ouverture d'un chemisier, le sens de la braguette, des pinces...

 

 

chemisier.jpg

 

C'est pour ça que le droit fil est aussi essentiel.

Si on ne le respecte pas, le vêtement va se déformer, ne pas tenir le choc.

 

Alors à vos droits fils et bonne couture à tous !

Comment réaliser soi-même le patron de la manche de base ?

1 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Le bustier-corsage-top

 

 

Pour réaliser le patron de base de la manche, il faut se baser sur deux mesures :

 

- la profondeur d'emmanchure

- la longueur d'emmanchure

 

 

 

 

shema-1.png

 

 

 

Pour mesurer la longueur d'emmanchure, on utilise un mètre ruban.

C'est pas très simple, mais on a encore rien trouvé de mieux !

 

 

Première étape :

 

 

Mesurer la longueur de son bras, environ jusqu'au pouce, et depuis la fin de l'épaule (creux entre les os).

 

Prendre une feuille, dans le sens "portrait", c'est à dire la longueur à la verticale.

On va y dessiner la tête de manche en haut.

 

Deuxième étape :

 

 

Tracer une première ligne à environ 20 cm du haut de la feuille.

Diviser cette ligne au centre par une perpendiculaire.

 

Troisième étape :

 

Calculez 4/5 de la profondeur de manche.

 

On obtient par exemple 13.9cm.

 

Tracer.

 

Quatrième étape :

 

Calculer les 3/4 du tour d'emmanchure/2

 

Par exemple : 35.7/2 = 17.75

 

Répartir ces résultats de chaque côté de la ligne horizontale

 

On obtient par exemple ça :

 

 

shema-manche-2.png

 

  Cinquième étape :

 

Diviser la ligne verticale par deux.

 

shema-manche-3.png

 

Sixième étape :

 

Tracer un triangle :

 

shema-manche-4.png

 

Septième étape :

 

Tracer des droites à 45°

 

shema-manche-5.png

En passant, vérifier l'équidistance de ces nouvelles droites par rapport au sommet.

 

 

Huitième étape :

 

Un nouveau triangle à 45°

 

 

shema-manche-6.png

 

 

Neuvième étape :

 

Diviser par en deux ces nouveaux segements:

 

 

shema-manche-7.png

 

 

Dixième étape :

 

 

Préparer le tracer de la tête de manche. Pour celà, on va ajouter quelques centimètres aux endroits stratégiques.

 

 

shéma manche 8

 

 

Onzième étape :

 

Retrancher des valeurs :

 

 

 

shema-manche-9.png

 

 

Douzième étape :

 

 

Faire de belles courbes façon chapeau de Napoléon :

 

 

 

tete-de-manche-004.jpg

 

Attention, il faut vraiment passer par tous les points y compris ceux qui sont sur le triangle et que l'on peut avoir tendance à oublier.

 

 

Treizième étape :

 

 

Tracer le reste de la manche.

 

Pour celà, mesurer le tour le la main au plus large, et ajouter un peu d'aisance, selon votre bon vouloir...

 

Tracer la droite qui représntera la longueur de la manche :

 

(Vous m'excuserez, je n'ai pas pu dessiner la forme de la tête de manche, c'était trop loupé !)

 

shema-manche-11.png

 

Et là, il ne reste plus qu'à monter la manche !

 

Et bien sûr, comme un article n'est jamais trop complet, je vous recommande de faire un tour sur le site de "carmeline" qui nous en mets plein la manche.

link

Dernière réalisation : ensemble en velour marron

1 Décembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Mes petits ensembles

Dernière réalisation... pour des raison que j'ignore, le pantalon tombe un peu...

 

Ensemble en velour côtelé marron donc.

 

J'avoue que je suis un peu déçue, le tissu sur lequel j'avais travaillé avant  était tellement mieux !

Mais bon, je pense que j'arriverais tout de même à le porter une fois que je lui aurais ajouté des passant et une bonne ceinture :

 

 

 

ensemble-velour-marron-014.jpg

Un super site qui vous donne des informations sur le chemisier de base !

24 Novembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Le bustier-corsage-top

Bonjour, en faisant des recherches sur les techniques des patrons de base sur internet, je tombe sur un super site... et même s'il ressemble beaucoup à ds tuto que je propose, il est tellement bienq ue je ne peux pas m'empêcher de le conseiller.

 

 

C'est le site de burda, qui a la généroosité de nous apprendre à faire nos patrons nous-même...

Etape par étape, une photo et un texte très clair !

 

http://www.burdastyle.com/techniques/construire-le-patron-de-base-pour-le-chemisier-version-francaise-de-constructing-the-basic-bodice-block

 

Alors bonne couture à toutes avec burda !

Comment réaliser une parmenture d'emmenchure ?

21 Novembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Le bustier-corsage-top

Pour un bustier/corsage/top sans manche, avec des finitions parfaites, quoi de mieux qu'une parmenture ?

 

 

L'Atelier des Tissus vous offre donc la "recette" de la parmenture d'emmenchure.

 

 

On commence par prendre le patron du vêtement, du papier de soie, et on décalque !

 

parmenture-emmenchure-001.jpg

 

 

On compte environ 5 cm de large pour une parmenture.

 

parmenture-emmenchure-002.jpg

 

 

 

On obtient le patron de notre parmenture :

 

 

 

parmenture-emmenchure-004.jpg

 

faire la même opération pour le dos !

 

Découper le patron.

 

 

parmenture-emmenchure-005.jpg

 

parmenture-emmenchure-006.jpg

 

Découper les parmentures dans le tissu.

Les thermocoller.

Surfiler.

Coudre les parmenture avant et arrière.

Puis les positionner avant sur avant du vêtement. et coudre.

Retourner votre parmenture pour qu'elle soit à l'intérieur du vêtement.

Et pour qu'elle reste fixée à l'intérieur, coudre dans les coutures de l'épaule et sous le l'emmenchure.

 

Voilà !

Comment réaliser un col officier / Mao ?

20 Novembre 2010 , Rédigé par atelier-des-tissus.over-blog.com Publié dans #Le bustier-corsage-top

Le col oficier ou col mao fait partie des cols les plus simples à réaliser, et le résultat est toujours très réussi !

 

Le col officier est aussi un pied de col pour col chemisier.  C'est donc un premier pas vers le col chemisier.

 

 

Première partie : le patron du col officier

 

 

Un patron très simple donc.

 

Il faut se référer au patron sur le quel vous voulez ajouter le col.

 

Mesurer la largeur du demi col dos.

La même largeur sur le devant.

Choisissez la hauteur du col... par exemple 5 cm, et y ajouter 1 cm pour la couture.

Compter 1 cm de couture à la fin du col (avant)

A partir de ces données, tracer un rectangle :

 

 

col-officier-004.jpg

 

 

 

Relever la partie avant du col de 3 cm pour qu'il suive la forme du vêtement (3D

 

 

col-officier-006.jpg

 

Avec le perroquet, arrondir le haut du col en fonction de la forme désirée.

 

 

col-officier-008.jpg

 

 

Ne pas oublier d'adoucir la courbe au niveau dos/avant.

Enfin, il va falloir ajouter des repères pour cranter : un repère au milieu dos, un repère au niveau du passage du dos à l'avant (qui correspondra à la couture de l'épaule quand on le coudra...). 

C'est très important !

 

Deuxième partie : la couture du col officier

 

Découper le patron, et couper au pli deux fois :

 

col-officier-010.jpg

 

 

On obtient nos pièces :

 

col-officier-013.jpg

 

On les renforce avec du thermocollant.

Attention, si votre tissu est "recto-verso", ne faites pas comme moi, ne thermocoller pas le mauvais côté !

 

Et on coud : la partie supérieure, et les côtés ensemble.

 

 

col-officier-014.jpg

Comme il y a trop de matière pour que le col soit bien plat une fois à l'endroit, on va enlever de la patière dans les angles.

 

col-officier-016.jpg

 

On obtient ça :

 

col-officier-018.jpg

 

Repasser : en aplatissant bien la couture !

 

 

Fixer le bas du col à l'encolure, et coudre (avant contre avant).

Forcément, c'est plus délicat à coudre dans les angles.... c'est normal...

 

col-officier-019.jpg

 

 

Repasser ensuite les couture vers l'intérieur du col.

Et fermer le col en cousant dans la première couture (couture sur l'avant du vêtement).

 

et voilà !